Les séjours d’apaisement

Ils se proposent comme une alternative aux structures d’accueil. Destinés à accompagner des adolescents en situation de crise, de démobilisation ou d’errance sociale, ils veulent favoriser une réflexion, restaurer un dialogue et offrir une parenthèse dans le parcours du jeune. Ils visent également à développer une autonomie, une construction d’identité par une mise à distance et une modification des repères.
Au-delà du « faire et vivre avec » qui bien sûr, reste la fondation du lien à construire ou reconstruire avec le jeune, ces séjours le mettent dans une situation inhabituelle d’inconfort d’où surgiront des doutes et des questionnements. L’espace, le temps et les préoccupations parfois futiles du quotidien….tout est modifié !! Face à ce bouleversement, le jeune est obligé de retrouver d’autres repères, de s’organiser seul ou avec les autres afin de surmonter les difficultés. Cette déstabilisation nécessaire l’oblige à un retour sur soi, une auto-évaluation de ses capacités et une ouverture à… « l’autre » notamment à l’adulte.

 

Le retour des séjours solidaires et participatifs au Sénégal :
Dans le cadre du partenariat établi avec Réseaupart Sénégal (Commune Palmarin), Réseaupart propose en cette année 2018, des séjours solidaires et participatifs d’une durée de 4 semaines. Une aventure humaine, une découverte d’un pays, d’une culture seront le cadre d’une expérience unique pour les jeunes désireux de se joindre à nous. Un projet local ( construction d’un centre polyvalent..)reste l’objectif principal de notre collaboration avec nos amis sénégalais. Chaque séjour contribuera à l’émergence et la mise en pratique de ce centre.
Notre séjour comporte aussi un important volet culturel : L’itinérance proposée durant ce séjour permettra la découverte d’un pays, d’un peuple et de son histoire….La vie « au village » facilitera l’immersion et favorisera la rencontre avec « l’autre ».
Au-delà d’un temps d’apaisement, d’un temps d’éloignement et d’une rupture avec un quotidien parfois difficile, c’est une aventure personnelle que chaque jeune va devoir, non pas subir mais….partager.